Restons en contact

 

C’est Dans la nuit du 14 janvier 1968, qu’un tremblement de terre a frappé l'île de la Sicile.

C’est toute une région qui y sera dévasté mais c’est dans la ville de Poggioreale que nous avons choisi de retourner 51 ans après cette terrible catastrophe.

Poggioreale

 

C’est Dans la nuit du 14 janvier 1968, qu’un tremblement de terre a frappé l'île de la Sicile.

C’est toute une région qui y sera dévasté mais c’est dans la ville de Poggioreale que nous avons choisi de retourner 51 ans après cette terrible catastrophe.

Poggioreale

Complètement détruite mais pas irréparable les autorités ont estimés à cet époque qu’il serait beaucoup trop onéreux pour la reconstruire

Les survivants ont donc été déplacé dans un endroit plus sure et la ville fut totalement abandonnés

L’histoire de cette ville fait froid dans le dos. Bien que n’ayant pas eu beaucoup de victimes, les dégâts ont été tellement considérables que les habitants ont quitté la ville et ont été relocalisés à quelques kilomètres. La ville elle, est restée intacte depuis. On a donc pu voir traîner quelques chaussures, une gazinière… bref tout indice qui laisse penser qu’il y a bien eu une vie ici il n’y a pas si longtemps…

Cette ville ne se trouve sur aucune carte, dans aucun guide et si vous arrivez à trouver le chemin vous vous trouverez devant une immense grille avec un panneau d’interdiction d’entrer.

Poggioreale2

Il n’a pas été très compliqué de contourner cette barrière pour se retrouver dans cette ville déserte, sans aucun bruit alentour, seule la végétation a repris ses droits entre les pierres, l’électroménager et quelques chaussures encore présents dans certaines maisons…

S'infiltrant dans les rues étroites de l'ancienne Poggioreale, l'architecture d'origine espagnole peut encore être vue,

Malgré l'entrée de l'ordonnance municipale de 1982 qui interdit «l'accès sévère», les bergers, qui utilisent les bâtiments comme abris pour les animaux et les vandales ont le feu vert le long des routes aujourd'hui abandonnées.

La vue évocatrice de la Piazza Elimo, rappelle la vie qui animait la ville.

Malheureusement, le clocher de l'ancienne Chiesa Madre s'est effondré, et par la suite est devenu un symbole de la région du Bélice après ce tremblement de terre de 1968.

En réalité, le village s'effondre sous l'action du temps. On peut encore aujourd’hui admirer des entrepôts, des moulins à huile, des ateliers et des poissonneries de l'époque fasciste voir même une vielle ambulance encore dans son garage dans l’ancien hôpital

Ce n'est que récemment que l'intérêt qui tourne autour de la ville de Poggioreale par les administrations s'est accru, également grâce à l'intervention d'une association bénévole (Ass. PoggiorealeAntica) qui travaille au réaménagement du site.

Poggioreale est incomparable, c’est une véritable ville toute entière que j’ai eu l’occasion de découvrir, la froideur et l’ambiance qui y règnent sont indescriptibles.

Je vous laisse découvrir le spectacle en photos.

 

Célébrités

Portraitiste reconnu dans les milieux artistiques et médiatiques.

Nous travaillons au service des comédiens, des mannequins et des agents artistiques (books), mais aussi des agences de presse et des particuliers (photographies pour les réseaux sociaux personnels et professionnels, CV…).

Lire la suite

 

Nos collaborations

Email Inscriptions

Phot2temps By Potus & Motus

Numero d'entreprise 0737.948.482 

TEL 0032(0)474848749

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com